15 Mar 2017

La vie secrète des applications

Projet spécial Sécurité

Les smartphones modernes ont beaucoup plus de mémoire que les ordinateurs de bureau d’il y a 10 ans. A court d’espace ? Pourquoi s’embêter à supprimer n’importe quoi quand on peut tout simplement remplacer sa bonne vieille carte mémoire 64GB par une carte 128GB flambant neuve ? Ça ne coûte pas une fortune.

The secret life of apps

Pour la plupart, un mode de stockage peu coûteux est une bonne chose, il y a toutefois un inconvénient : avec autant de mémoire, on ne fait plus attention au nombre de fichiers et programmes que l’on stocke sur nos appareils. Selon notre étude, en moyenne, les utilisateurs d’Android possèdent 66 applications installées sur leurs smartphones ou tablettes. De plus, on installe généralement 12 nouvelles applications chaque mois mais en supprimons 10, ce qui revient à 2 applications par mois.

Le vrai problème est que vous ne pouvez pas contrôler tout ce que font ces applications. Selon les données de Kaspersky Security Network, 96 applications Android sur 100 se lancent toutes seules, sans l’autorisation des utilisateurs. Et 83 sur 100 ont accès à des données confidentielles d’utilisateurs telles que des contacts, messages, historique des appels, fichiers en stockage, etc.

Nous avons effectué un essai pour vérifier le fonctionnement du top des applications. Nous avons téléchargé 66 applications les plus populaires parmi les utilisateurs d’Android et les avons installées sur plusieurs appareils. Qu’avons-nous trouvé ? Sur les 66 applications, 54 tournaient et consommaient 22MB de données par jour, sans que même l’utilisateur ne les lance.

Le système d’exploitation Android offre en effet la possibilité d’ajuster les données auxquelles les applications peuvent accéder. Il s’agit du système des autorisations des applications. Cependant, les utilisateurs ignorent pour la plupart cet outil puissant : seulement 40% des utilisateurs ajustent les paramètres des autorisations pour chaque application.

Les vulnérabilités sont un autre problème lié aux applications inutiles. En général, les utilisateurs ne mettent pas à jour convenablement les programmes installés sur leurs appareils. Seulement 65% des utilisateurs mettent à jour les applications sur leur smartphone dès que des nouvelles versions sont disponibles, et 24% le font que lorsqu’ils y sont obligés. Plus vous avez d’applications, et moins vous êtes susceptible de les mettre à jour tout de suite, malgré les efforts de Google, la mise à jour prend du temps et requiert quelques clics.

Et ce ne sont pas seulement les utilisateurs qui sont coupables de négligence, les développeurs également. Notre étude montre que 88 des 300 applications les plus populaires dans le monde ne sont jamais mises à jour, ce qui expose les utilisateurs à des risques de piratage.

En clair, vous devez davantage vous soucier de vos applications. Nous avons quelques conseils pour cela :

  • N’installez pas des tonnes d’applications juste pour le plaisir. Avant de télécharger une nouvelle application de Google Play, réfléchissez si vous en avez vraiment besoin ?
  • Supprimez des applications dont vous ne vous servez plus. Prenez l’habitude de nettoyer votre liste d’applications installées, tous les mois. Bon d’accord, soyons réalistes : tous les deux mois.
  • Mettez à jour vos applications, et installez des mises à jour dès qu’elles sont disponibles. Les dernières versions comportent souvent des patchs de sécurité. Google Play possède une fonctionnalité d’auto mise à jour pour toutes les applications qui y sont téléchargées. Il s’agit d’une fonctionnalité utile, et nous vous recommandons de l’utiliser.
  • Ajustez les paramètres des autorisations des applications. Il est important de garder un œil sur quelles applications ont accès à quelles données confidentielles. Voici un guide complet sur les autorisations Android.
  • Il n’y a pas de mal à avoir une application de sécurité (un antivirus pour Android) qui vous aide à vérifier si les dizaines d’applications que vous avez installées sont malveillantes.