14 Fév 2017

Relations sur Internet : flirtez-vous avec un escroc ?

Featured Sécurité Vie privée

Avant l’arrivée d’Internet, on avait pour habitude de se rendre à plusieurs endroits pour se socialiser et faire des rencontres, dans des bars, pubs, discothèques, fêtes, mariages, sur le lieu de travail, et même à la bibliothèque. Il n’est pas toujours évident de faire le premier pas et de se présenter face à un(e) inconnu(e).

Désormais, avec les sites et les applications de rencontre, il est devenu plus facile de rencontrer un partenaire, y compris d’un pays différent si vous le souhaitez. On peut juger une personne en fonction de son apparence sur une photo et lire les informations de son profil pour voir si elle pourrait être notre type.

Les ordinateurs et les serveurs de ces sites de rencontre filtrent des millions de personnes dans leurs bases de données pour trouver celles qui ont le plus d’affinités avec vous, basées sur plusieurs critères. Vous pouvez faire défiler les profils des personnes proches de vous sur votre smartphone et leur envoyer un texte flatteur copié d’une recherche Google, vous évitant ainsi de vous casser la tête et de stresser sur ce que vous allez leur dire.

Sur Internet, personne ne sait qui vous êtes

Imaginons que vous soyez en train de faire défiler des profils sur un site de rencontre et que vous tombiez sur une charmante jeune femme avec qui vous aimeriez faire plus ample connaissance. Vous lui envoyez un message, elle vous répond, en vous disant qu’elle souhaite vous connaître ! Elle veut vous parler !

Mais derrière les apparences trompeuses de cette jolie femme se cache en réalité un homme, un cybercriminel qui souhaite seulement obtenir votre numéro de téléphone pour vous escroquer.

L’an dernier, la police russe avait arrêté deux hommes de Smolensk qui se faisaient passer pour des jeunes femmes séduisantes, brisaient les cœurs d’hommes de Moscou pour ensuite les menacer et les inciter à envoyer de grosses sommes d’argent. Les hackers avaient réussi à obtenir 1 million de roubles russes (16 500$) grâce à cette combine.

Certains pourraient penser que nous qualifions les hommes de naïfs, cependant de nombreux cas impliquent des femmes ayant été escroquées par des amants d’Internet. Néanmoins, nous ne saurons probablement jamais toute l’histoire : plusieurs victimes, y compris des gens mariés gardent le silence.

Il existe également d’autres types de fraudes, par exemple, des comptes créés par des employés du site web pour donner l’impression qu’il y a plus de femmes inscrites sur le site qu’en réalité. De plus, certains sites utilisent des bots conçus pour convaincre de nouveaux venus de chatter et payer pour continuer la conversation.

N’importe qui peut se faire embobiner. Monica Whitty, psychologue de l’Université de Leicester au Royaume-Uni explique la situation de la façon suivante : « On ne doit pas être vulnérable. On peut être une personne intelligente avec un bon travail. Les stratégies qu’utilisent ces fraudeurs sont bien rodées ».

Whitty, dont le domaine est la cyberpsychologie, a acquis beaucoup d’expérience en travaillant avec les victimes de fraudes à l’amour. De son point de vue, les victimes subissent une double pression. Ils s’en veulent à eux-mêmes, en plus de recevoir des reproches de la part de leurs amis et proches. Whitty a tenu à signaler également que la plupart des victimes reçoivent du soutien et de la compassion, mais que lorsqu’il s’agit de fraude en ligne, les amis et la famille en veulent souvent à la victime. « Leur réponse est : Comment as-tu pu être aussi naïf ? ».

Le jour de la Saint-Valentin approche

A l’approche de la journée officielle de l’amour, plusieurs d’entre nous recevront la traditionnelle carte anonyme, quoique sous forme numérique. En général on sait qui en est l’expéditeur mais il arrive que parfois l’admirateur demeure inconnu. Dans ce cas, la curiosité est tout simplement naturelle, mais soyez vigilant, au lieu d’une rencontre, de telles cartes virtuelles mènent à des malwares, à des pertes d’argent ou les deux.

Bien sûr, installer une solution de sécurité Internet efficace telle que Kaspersky Internet Security vous protègera des malwares et des liens malveillants, mais ne vous protègera en revanche pas du syndrome du cœur brisé, hélas.

Par conséquent, pour vous protéger du syndrome du cœur brisé et des arnaques le jour de la Saint-Valentin, nous avons établi ensemble une liste d’escroqueries fréquentes et quelques conseils pour vous aider à vous protéger.

Arnaque : connexion mutuelle

Un inconnu vous contacte via les réseaux sociaux en prétendant qu’il a les mêmes affinités que vous ou un évènement en commun, tel qu’un mariage ou un grand rassemblement, par exemple. Si vous publiez beaucoup de photos et que vous n’avez pas mis à jour vos paramètres de confidentialité, il est facile pour les cybercriminels de deviner quelle est la meilleure tactique pour vous aborder.

Conseil : Si vous recevez ce genre de message, même si vous aimeriez vraiment rencontrer quelqu’un de nouveau, abandonnez la conversation et n’ajoutez pas cette personne en ami. Vous devez également mettre à jour vos paramètres de confidentialité concernant le partage de vos photos et posts uniquement avec les personnes que vous connaissez vraiment.

Arnaque : activité intime

Faire du chantage est un moyen de pression efficace pour extorquer de l’argent. Ce type d’escroquerie est le plus caractéristique des nouvelles relations à longue distance sur Internet. Après une courte période de séduction, l’escroc demande à la victime de faire une webcam. La webcam du fraudeur s’est mystérieusement cassée, mais il fait l’éloge de sa victime, en mêlant flatterie et persistance, la persuade d’enlever ses vêtements ou d’exécuter d’autres actes intimes. L’escroc révèle ensuite sa véritable identité. Il déclare être en possession d’une vidéo compromettante et menace de la partager sur les réseaux sociaux ou de la publier sur Internet, sauf si la victime envoie de l’argent. Une fois que la victime obtempère, le cercle vicieux recommence, et les demandes d’argent sont de plus en plus élevées, jusqu’à ce que la victime finisse par refuser.

Conseil : Si une demande implique une webcam, ne l’acceptez pas, peu importe sa nature. Si la relation est réelle, attendez de rencontrer la personne.

Arnaque : faux site de rencontre

Vous vous souvenez de la fuite de données d’Ashley Madison ? Cette affaire avait donné un aperçu du monde des faux sites de rencontre. Le service prétendait offrir des connexions légitimes, alors qu’en réalité il était désert et inondé de fraudeurs ou de bots.

Conseil : Faites attention aux questionnaires d’inscription qui en demandent peu sur vos informations personnelles et beaucoup sur vos données financières. Surveillez également si vous avez un taux d’engagement anormalement élevé suite à la création de votre profil. Si ce dernier comporte seulement quelques lignes de texte, pas de photo, ni de paramètres de préférence, mais que vous commencez à recevoir des messages à n’en plus finir provenant de potentiels prétendants, il y a de fortes chances pour vous soyez tombé sur un faux site de rencontre.

Les signes d’alerte à la fraude

Vous devez faire attention tout le temps, même sur des sites de rencontre légitimes, les escrocs sont partout, surtout si vous tombez sur :

Une orthographe et une grammaire suspicieuses

Si vos interlocuteurs sont censés être francophones, prêtez bien attention aux grosses erreurs d’orthographe et de grammaire. Tout le monde qui cherche l’amour sur Internet n’a pas l’âme et la finesse de Molière, et il n’y a rien de mal à ne pas être un locuteur natif en français, cependant les escrocs traversent souvent les frontières électroniquement en quête de nouvelles victimes, et une grammaire catastrophique est souvent le signal d’alarme. C’en est de même pour les e-mails. Les locuteurs de langue maternelle française ont une cadence naturelle lorsqu’ils parlent et écrivent, ce qui n’est pas facile à imiter. Prenez garde si vous voyez que quelque chose « cloche » au niveau du ton ou du rythme.

Copier/coller

Si les descriptions du profil et les messages se lisent trop bien, faites attention. Souvent, les escrocs ne prendront pas la peine d’écrire leur propre texte, mais à la place le copient d’autres sites web ou profils de sites. Examinez dans les moindres détails un texte parfait en effectuant une recherche sur Internet pour voir si des similitudes apparaissent. Si c’est le cas, ne répondez pas à l’escroc en question.

Liens étranges

Les utilisateurs légitimes postent souvent des liens redirigeant vers leurs groupes favoris, leurs destinations de vacances ou leurs loisirs. Les fraudeurs complètent en général leurs profils avec des liens redirigeant vers des sites de faible qualité qui tentent de vendre un produit ou vous apprendre à « devenir riche rapidement ». Vous pouvez également tomber sur des liens vers des sites classés X (un signe d’avertissement flagrant qu’un profil n’est pas tout à fait légitime).

Double temps

Des sentiments forts abondent souvent durant les premières semaines de n’importe quelle nouvelle histoire d’amour, mais les escrocs tentent d’accélérer ce processus en allant encore plus loin, non pas en faisant des tonnes de compliments et en susurrant des mots doux, mais en dévoilant des détails intimes de leur propre vie qu’ils « n’avaient jamais dévoilés à personne ». Ce qui peut être encore plus troublant c’est qu’on vous demande juste après quelques conversations ou e-mails une petite somme d’argent pour couvrir d’étranges dépenses (ça peut être parce que soi-disant ils sont bloqués dans un pays étranger, ont un membre de leur famille en état de détresse ou qu’ils ont été cambriolés). Quelle que soit la situation, ils ont besoin que vous leur fassiez un virement le plus vite possible. Si vous vous retrouvez face à une telle requête, fuyez !

Faites des rencontres sûres !

En résumé, les rencontres sur Internet ne représentent qu’une autre partie du monde en ligne. Des dangers similaires se cachent partout sur le Net, les sites de rencontre ne font que souligner l’activité des escrocs qui abusent des personnes émotionnellement vulnérables. La solution n’est pas d’éviter les sites de rencontre, ni les réseaux sociaux, les achats ou les médias en ligne. A la place, soyez vigilant et restez prudent afin de surfer en toute sécurité et en toute confiance.