26 Jan 2017

Peut-on récupérer de l’argent qui nous a été détourné ?

Conseils Produits Projet spécial

Les utilisateurs apprécient réellement les avantages de l’époque numérique et ont tendance à acheter et payer sur Internet ou via des applis bancaires. Kaspersky Lab a confirmé que la majorité des utilisateurs (81%) utilisent Internet pour leurs transactions financières, et près de la moitié d’entre eux (44%) stockent des données financières sur leurs mobiles.

Et pourtant, seulement 60% des utilisateurs installent des solutions de sécurité sur tous leurs appareils, et les 40% restants sont laissés à la merci des cybercriminels.

Les utilisateurs perdent en moyenne 476$ à cause de transactions frauduleuses. Il s’agit seulement d’une valeur moyenne, un utilisateur sur 10 perdant 5000 dollars. La perte annuelle consécutive subie à la suite d’une fraude en ligne, d’un vol d’identité ou de logiciels malveillants s’élève à des milliards de dollars dans le monde entier, si nous prenons uniquement en compte les cas signalés, ce qui rend la perte réelle beaucoup plus substantielle.

Les utilisateurs perdent en moyenne 476$ lors de transactions frauduleuses, et pour 10% d’entre eux, le montant s’élève à 5000$.

Les victimes ont de bonnes chances de récupérer l’argent détourné s’ils arrivent à contacter l’émetteur de la carte et le département des fraudes du commerçant impliqué dans une transaction déloyale. Ils doivent faire une réclamation dans les 24 heures si possible, en donnant des détails sur la transaction frauduleuse. Les commerçants n’ont aucune envie de faire des affaires avec une carte volée et annuleront la transaction. Ils vous reverseront la somme d’argent si vous les contactez à temps. Veuillez noter que les services bancaires, les lois et les pratiques en vigueur varient selon les pays, par conséquent les conseils que nous vous donnons peuvent s’appliquer différemment en fonction de votre lieu de résidence.

Beaucoup de personnes pensent que leur banque est l’unique responsable de la sécurité de leurs comptes, cependant les accords bancaires incluent généralement un passage sur la responsabilité du client dans l’obligation de protéger ses informations financières. Pour cela, il existe des codes PIN, des codes CVC et des mots de passe uniques envoyés par SMS. Vous êtes beaucoup moins susceptible d’obtenir un remboursement si l’un de ces derniers a été utilisé pour confirmer une transaction frauduleuse, en général les banques considèrent que l’utilisateur en est le responsable.

Nous avons essayé de comprendre ce qu’il faut faire pour récupérer de l’argent détourné par des fraudeurs sur Internet, et combien de victimes ont réussi à récupérer leur argent.

Est-ce réaliste de penser qu’on peut récupérer de l’argent qui nous a été détourné ?

L’étude de Kaspersky Lab montre que près de la moitié des personnes interrogées pensent que leur banque leur rembourserait l’argent qui leur a été détourné par des escrocs du Web. Néanmoins, la réalité en est tout autrement : plus de 52% des victimes ne récupèreront pas leur argent ou seulement une partie.

Malheureusement, la majorité des experts en finance sont d’accord pour le dire : les banques ne sont pas disposées à rembourser une somme d’argent qui a été détournée lors de transactions frauduleuses.

« Faites-vous à l’idée que vous ne pourrez pas toujours récupérer l’argent qui vous a été détourné » a indiqué Vyacheslav Zakorzhevsky, analyste senior chez Kaspersky Lab.  » La meilleure façon de protéger votre argent est dans un premier temps d’éviter de se le faire voler. Utilisez des produits dédiés à la sécurité qui éviteront aux cybercriminels de mettre la main sur vos données personnelles et financières « .

Que faire si votre argent a été détourné

Lorsque vous effectuez une transaction, votre banque n’est qu’un intermédiaire entre l’émetteur et le destinataire. Vous ne vous attendez pas à ce que la banque vous rende l’argent que vous avez versé à quelqu’un volontairement. Réussirez-vous à revenir sur une transaction frauduleuse ? Cela dépend des spécificités de la situation.

Si votre argent a été détourné, la première chose à faire est de reporter l’incident à la banque, et si vous le faites moins de 24 heures après la transaction, il y a plus de chances pour que cette dernière soit annulée.

Vous avez besoin d’une preuve que vous avez informé la banque à temps. Si une banque refusait de vous fournir une preuve matérielle (une lettre d’accusé de réception), demandez une explication par écrit des raisons de ce refus. Ensuite, vous devez reporter l’incident aux autorités. Cela peut être la police, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, ou tout autre autorité, en fonction de la compétence. A ce stade, vous avez tous les éléments en votre possession pour assigner votre banque en justice.

Dans certains cas, l’argent destiné à une transaction est d’abord mis en attente puis transféré. Si c’est votre cas, vous avez plus de chances de récupérer votre argent. Mais, bien évidemment, il vaut mieux que vous ne vous embarquiez pas dans une telle situation.

Comment sécuriser votre carte de crédit ?

Ne donnez jamais vos code PIN à personne, ni votre code CVC (le code imprimé au dos de votre carte) ou un mot de passe unique envoyé par SMS. Ne payez pas avec votre carte dans des endroits suspects, privilégiez le paiement en argent liquide. Ne laissez pas votre carte sans surveillance aux yeux de tout le monde. Lorsque vous la donnez à un caissier ou à un serveur, ne la quittez pas des yeux. Autorisez les notifications par SMS de votre banque. Les fraudeurs ont tendance à détourner de l’argent via une série de transactions, par conséquent un SMS qui tombe à point nommé pourrait vous permettre de contrôler davantage vos transactions. Faites immédiatement opposition sur votre carte si vous remarquez n’importe quel signe d’activité frauduleuse. Si votre banque propose ce service, utilisez une carte virtuelle pour vos achats en ligne.          En ce qui concerne les autres cartes, renseignez-vous sur l’activation des plafonds pour les transactions en ligne ou sur le blocage de ces dernières.

En plus d’adopter un comportement sécuritaire, il est essentiel d’installer une solution de sécurité fiable sur tous les appareils que vous utilisez pour effectuer un paiement. Par exemple, Kaspersky Internet Security et Kaspersky Total Security disposent d’un module spécialement conçu à cet effet appelé Protection bancaire. Cette fonctionnalité s’assure que tous les paiements sont réalisés sur un site web légitime et avec une connexion sécurisée, à l’abri des sites d’hameçonnage. Selon des laboratoires indépendants, la Protection bancaire est extrêmement performante.